Comment protéger un pied de vigne du gel ?

La vigne est une plante qui arrive à résister à plusieurs intempéries. Cependant, elle n’arrive pas toujours à échapper à toutes les affres de la nature. Le gel arrive à avoir de l’effet sur le bourgeon de la vigne et cela n’est pas sans conséquences négatives sur la récolte. Il est donc essentiel de chercher des astuces pour éviter que la vigne gèle. Plusieurs techniques existent pour y parvenir de façon efficace et vous allez les découvrir.

La technique du réchauffement

La première technique et la plus exploitée par les vignerons, c’est le réchauffement du pied de vigne. Plusieurs stratégies permettent de réussir ce réchauffement. En effet, il est possible d’installer des chaufferettes dans les rangées de vignes de manière à procurer 2 à 3° C aux pieds de vignes. Cela permet d’éviter le gel. Cette stratégie offre aussi une belle vue sur la vigne une fois la nuit tombée.

Pour réussir à réchauffer les pieds de vigne, les vignerons emploient de même des bougies qu’ils disposent dans des boîtes métalliques dans le champ. Parfois aussi des braseros sont employés pour le réchauffement de l’air ambiant afin d’éviter le gel de vigne

Autre méthode de réchauffement : la disposition de câble chauffant passant non loin des bourgeons dans le but d’augmenter la température. Le déclenchement est parfois automatique lorsque cette température descend jusqu’à un certain niveau. Les brûleurs de propane sont aussi des méthodes de réchauffement de vigne.

La technique de l’aspersion

Cette technique consiste à asperger de l’eau sur les ceps des vignes. Lorsqu’elle est bien faite, l’eau forme une protection de glace autour du bourgeon. Cependant, l’eau à l’intérieur de cette coque de glace ne se gèle pas. Cette aspersion est permanente et se fait de façon régulière afin de favoriser une élévation de la température jusqu’au-dessus de 0°. Le but de cette manœuvre est de favoriser une résistance au soleil de la coque qui ne doit pas se dissoudre rapidement sous son effet. Ainsi, le bourgeon bénéficie d’une bonne protection. Cette technique demande l’installation de gicleurs ainsi que des tuyaux dont le coût n’est pas moindre.

La technique du brassage d’air 

Le brassage d’air est aussi une technique employée pour éviter le gel des pieds de vigne. Pour le réussir, il est possible d’installer des brasseurs d’air sur les espaces de vignes. Ces brasseurs sont des éoliennes de petites dimensions, 11 mètres de hauteur, avec des petits moteurs. Le fonctionnement de ces éoliennes amène l’air chaud situé en hauteur vers le bas pour alimenter les ceps de vigne et leur procurer une petite chaleur. Ainsi, il est difficile au pied de vigne de geler.

Ce brassage peut se faire aussi à l’aide des hélicoptères qui volent à basse altitude. Le mouvement des hélices favorise un brassage qui rapporte l’air en hauteur vers les ceps de vigne. Ainsi les pieds de vigne reçoivent l’air chaud qui descend et du coup résiste au gel. Il est vrai que cette technique est onéreuse compte tenu du coup de sollicitation de l’intervention de l’hélicoptère.

En définitive, il est essentiel de prendre soin de son champ de vigne si on veut faire une bonne moisson de raisin. Les techniques proposées doivent être analysées avant utilisation afin de savoir laquelle sera plus appropriée.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *